ARTICLE PRECEDENT

Sport Juventus : Cristiano Ronaldo devient milliardaire
5 juin 2020

ARTICLE SUIVANT

Sport Motorola met à jour sa gamme de budget avec les nouveaux Moto E et Moto G Fast
5 juin 2020
Sport "On a évité une véritable bagarre" : Modric raconte le jour où Mourinho a failli faire pleurer Ronaldo

Dans sa biographie, Luka Modric revient sur une scène marquante du passage de Mourinho au Real. En 2013, l'entraîneur portugais avait poussé Cristiano Ronaldo au bord des larmes.

"À ma façon" n’est pas encore sorti mais l’ouvrage fait déjà parler de lui. Dans sa biographie, le Ballon d’Or 2018 Luka Modric livre quelques anecdotes croustillantes comme le révèle le Corriere dello Sport. Parmi elles, une rencontre de Coupe d’Espagne de 2013 où Cristiano Ronaldo et José s’écharpent vivement alors que le Real mène 2-0.

"Ronaldo n’est pas revenu défendre lors d’une remise en jeu. J’ai vu José furieux contre Cristiano et les deux se sont chamaillés pendant longtemps sur le terrain. De retour dans les vestiaires à la pause, j’ai vu Ronaldo désespéré, au bord des larmes.

Il a dit : "Je fais de mon mieux et il continue de me critiquer".

Après un certain temps, Mourinho est entré et a commencé à s’énerver contre le Portugais en mettant en cause son investissement pendant le match. Les esprits se sont tellement échauffés que seule l’intervention des coéquipiers a évité une véritable bagarre entre eux deux".

"Les fans italiens savaient que Cristiano rejoindrait la Juventus"

Dans ce livre où il décrit Fernando Totti comme un mythe, Modric assure aussi que le penalty polémique obtenu dans le temps additionnel face à la Juventus en quart de finale retour de la C1 2018 était logique. "Quand le Real Madrid est concernées par des décisions arbitrales, celles-ci sont toujours sujettes à polémiques. La vérité est que ce penalty était normal et j’ai regretté de voir Buffon réagir ainsi" avoue-t-il.

Enfin, le milieu croate revient aussi sur la réaction des fans bianconeri qui avaient acclamé Cristiano Ronaldo après sa bicyclette au Juventus Stadium à l’occasion du match aller : "Ils se sont tous levés pour l’applaudir. Ils savaient qu’il rejoindrait la Juventus dans trois mois" Une étrange reconstruction de l’histoire, car au moment du fameux retourné, le départ de Ronaldo n’était pas connu et son arrivée à la Juventus encore moins.

Lire aussi