ARTICLE PRECEDENT

Sport Google met fin à l’essai du service photo qui sélectionnait et imprimait des photos pour les utilisateurs
21 juin 2020

ARTICLE SUIVANT

Sport Mercato : l’énorme clause fixée par le Barça pour Ansu Fati
21 juin 2020
Sport Mercato : le Barça va devoir trancher entre Lautaro et Neymar selon la presse catalane

Après avoir envisagé de recruter le buteur de l'Inter, Lautaro Martinez, et Neymar, la direction du FC Barcelone a décidé de ne passer à l'offensive que sur l'un de ces deux dossiers.

Alors que la piste menant à l’Argentin était chaude, la cote de la star du PSG serait remontée ces derniers jours selon le quotidien catalan Sport.

Le Barça à l’heure des choix. Le club catalan espère toujours recruter un avant-centre cet été. Dans ses plans initiaux, il envisageait de négocier l’arrivée de l’attaquant argentin de l’Inter Milan Lautaro Martinez avant de s’attaquer, à nouveau, au cas Neymar. La pandémie du Covid-19 a changé la donne. Aujourd’hui, alors que la crise économique frappe les clubs professionnels, la direction du Barça, dans le flou, est plus prudente. Elle ne devrait s’activer que sur un dossier et non les deux. Mais lequel ? Dans un premier temps, la piste Lautaro était privilégiée car l’opération semblait a priori plus simple à finaliser.

Le club s’est mis d’accord avec le buteur qui dispose d’une clause de départ de 110 millions d’euros. Une somme importante que le Barça tente de négocier avec les dirigeants lombards.

La cote de Neymar en hausse en interne

Ces derniers étant très gourmands, le Barça pourrait finalement consentir ses efforts sur le dossier Neymar avance le quotidien catalan Sport. La cote du Brésilien du PSG serait en hausse depuis quelques jours. Le joueur a l’adhésion du vestiaire. A Barcelone, on pense que des échanges pourraient intéresser Paris et favoriser son retour au Camp Nou.

Reste qu’il faudra convaincre Leonardo de laisser partir sa star. Les dirigeants catalans savent que les négociations qui avaient échoué l’été dernier seront encore très difficiles. Ils ont aussi conscience que rien ne sera possible avant la fin de l’aventure des Parisiens en Ligue des champions au mois d’août. Le feuilleton est loin d’être fini.

Lire aussi