ARTICLE PRECEDENT

Gaming LeBron James se délecte de la gloire du titre à Liverpool alors que le copropriétaire et l’icône de la NBA se joignent aux célébrations
26 juin 2020

ARTICLE SUIVANT

Gaming Disney retarde à nouveau Mulan alors que les studios de cinéma continuent d’attendre au milieu d’une pandémie
27 juin 2020
Gaming Ubisoft met plusieurs employés en congé suite à des allégations de faute

La société a ouvert une enquête cette semaine pour examiner les allégations

Plusieurs employés d’Ubisoft, dont deux cadres, ont été mis en congé administratif alors que la société mène une enquête sur la société suite à des allégations de faute professionnelle, rapporte Bloomberg .

Les deux dirigeants mis en congé sont Tommy François et Maxime Béland, deux employés qui exercent les fonctions de vice-présidents dans une division qui supervise le développement mondial des jeux de l’entreprise, rapporte Bloomberg . Les deux hommes font face à de nombreuses allégations qui ont fait surface après que plusieurs accusateurs se soient présentés sur Twitter.

DE NOMBREUSES ALLÉGATIONS ONT ÉTÉ PORTÉES CONTRE PLUSIEURS EMPLOYÉS D’UBISOFT

Au cours de la dernière semaine, l’industrie du jeu vidéo a dû faire face à un #MeToo comptant avec un flot d’histoires sur les réseaux sociaux. Beaucoup dans les espaces des créateurs Twitch et YouTube, ainsi que des employés de grands développeurs et éditeurs de jeux, se sont manifestés en ligne au sujet des abus, du harcèlement sexuel et d’autres fautes commises par des employés de haut rang lorsqu’ils travaillaient dans l’industrie.

De nombreuses allégations ont été formulées contre plusieurs employés d’Ubisoft, notamment le directeur créatif d’ Assassin’s Creed Valhalla , Ashraf Ismail, qui a récemment quitté son rôle dans le jeu et a pris un congé après que des allégations d’inconduite sexuelle avec des fans aient fait surface en ligne. En réponse aux multiples allégations portées contre plusieurs de ses employés, Ubisoft a annoncé hier soir dans un communiqué qu’il ouvrirait des enquêtes. La société a également fait appel à des consultants externes dans le cadre de son enquête sur les abus et l’intimidation.

Lire aussi